juin 20th, 2016 | Sterling

Ne laissez pas filer les bons candidats

En tant que professionnelle en ressources humaines, je me considère chanceuse de pouvoir travailler pour une compagnie qui se spécialise en solutions de vérifications pré-emploi. Vous ne savez pas combien d’entreprises disent se soucier de l’expérience du candidat sans faire le nécessaire pour s’assurer qu’elle soit positive de la première interaction à l’entrée en fonction.

Quand on déniche le bon candidat, la dernière chose qu’on veut faire est de le refroidir avec des méthodes et des technologies d’une autre époque. Si la vérification des antécédents vient souvent à la fin du processus d’embauche, c’est aussi l’étape où l’expérience du candidat a tendance à prendre un coup. Ce qu’il faut aussi savoir : l’entreprise que vous choisissez pour la vérification des antécédents peut en dire long sur la vôtre.

Pendant que vous vérifiez les antécédents de votre candidat, lui évalue vos façons de faire. Il veut voir s’il a affaire avec une entreprise moderne qui se soucie de son expérience et valorise l’efficacité et les nouvelles technologies.

Le faites-vous aller au poste de police, attendre en ligne, remplir des formulaires et attendre plusieurs semaines pour les résultats d’une vérification de casier judiciaire? Ou lui permettez-vous de transmettre ses renseignements en temps réel, dans un environnement sûr et convivial?

Une candidate me racontait récemment une expérience qu’elle a vécue dans un autre emploi. On lui avait envoyé des formulaires qu’elle devait imprimer, remplir à la main et renvoyer par télécopieur. En 2016, bien des gens n’ont pas d’imprimante à la maison et la plupart n’ont pas de télécopieur! Elle a dû se rendre dans un centre d’impression. En plus du désagrément, ces démarches ont allongé le processus de vérification et retardé son entrée en fonction. Ce qui s’est avéré problématique puisque la formation pour ce poste particulier n’était pas donnée de nouveau avant deux semaines.

Personne ne veut perdre un candidat parce que le processus de vérification s’éternise. Si l’employeur dans l’histoire avait eu un portail de consentement en ligne, où le candidat fournit ses renseignements et consent aux vérifications en ligne, il est probable que les formulaires auraient été transmis plus rapidement, la vérification aurait commencé plus tôt et la candidate aurait pu suivre la formation. Et elle ne serait probablement pas assise devant moi en train de contempler une offre d’emploi.

Les avantages d’un portail de consentement en ligne sont nombreux. Bien configuré, il empêche le formulaire d’être soumis si tous les champs obligatoires n’ont pas été remplis. Ce qui élimine les aller-retour pour compléter les informations. Aussi n’a-t-on pas le problème d’avoir à déchiffrer une écriture illisible.

Résultat : le processus de vérification prend moins de temps et les résultats sont plus faciles à consulter.

Un portail de consentement en ligne vous protège également, vous et vos candidats, sur le plan de la confidentialité. Vous n’avez pas à vous inquiéter que des formulaires contenant des renseignements personnels traînent sur votre bureau ou tombent entre les mauvaises mains. Le portail limite qui peut voir les formulaires et les résultats du candidat. Si j’étais candidate, c’est de cette manière que je voudrais qu’on traite mes renseignements personnels. Ça me mettrait en confiance.

Quand j’ai trouvé le bon candidat, je veux tout faire pour qu’il soit séduit par l’entreprise, et je sais que tous les responsables de l’embauche voient les choses du même œil. En ayant le bon processus de vérification des antécédents, vous vous donnez une longueur d’avance.

Le présent document vous est présenté à titre indicatif seulement et ne peut aucunement être interprété comme un avis juridique. Nous déclinons toute responsabilité pour les dommages découlant de son utilisation. Nous vous recommandons de consulter votre conseiller juridique pour obtenir des conseils adaptés à vos besoins. Nous ne nous engageons pas à modifier les documents qui ont déjà été publiés.