octobre 2nd, 2019 | Sterling

Dix conseils pour introduire la flexibilité en milieu de travail

Promettre la liberté sans compromettre la productivité

Plus qu’un simple privilège pour travailleurs performants, la flexibilité au travail est une stratégie organisationnelle qui a le potentiel d’attirer et de fidéliser un personnel de talent. En effet, les travailleurs à temps plein sont de plus en plus nombreux à rechercher la flexibilité pour mieux équilibrer leur vie personnelle et professionnelle; certains ont même recours au travail à temps partiel ou à la tâche.

Plus que jamais, la culture d’entreprise doit s’adapter aux besoins changeants de la main-d’œuvre. Travail à domicile et recrutement circonstanciel de travailleurs autonomes ne constituent que quelques-uns des moyens dont les entreprises disposent pour créer un environnement de travail flexible qui accroîtra la productivité, augmentera la satisfaction et l’engagement des salariés et attirera les meilleurs candidats.

Les stratégies suivantes sont conçues pour vous aider à introduire et à administrer un programme d’horaires de travail flexibles.

1. Planification

Avant de mettre en place des horaires flexibles, faites preuve de diligence et planifiez avec soin le résultat prévu. Évaluez les désirs de vos salariés et les besoins de votre entreprise. Envisagez de nouvelles méthodes pour mesurer la performance. Vous n’avez nul besoin de réinventer la roue. Étudiez les moyens qu’ont déjà employés d’autres entreprises: vous apprendrez aussi que les entreprises qui ont approuvé un programme d’horaires de travail flexibles signalent alors l’augmentation de leur rendement. Dans tous les cas, penchez-vous attentivement sur chaque aspect de votre plan et révisez-le constamment jusqu’à ce qu’il convienne à votre organisation.

2. Création de politiques

Une fois que vous aurez choisi le genre de programme que vous désirez adopter, créez des politiques concrètes qui serviront d’appui à vos salariés et votre entreprise. Par exemple, définissez ce que vous entendez par « utilisation acceptable » pour éviter que les technologies d’entreprise, comme les téléphones intelligents, ne soient employées pour sauvegarder des documents personnels ou des jeux. Songez à formuler des lignes directrices sur d’autres sujets, comme le délai de réponse aux courriels, l’utilisation des outils de gestion de projets et la charge de travail dont les salariés seront responsables.

3. Mise à l’essai

Si la taille de votre organisation vous le permet, ayez recours à un groupe expérimental pour vous assurer que votre programme fonctionne correctement. Vous pourrez ainsi recueillir les commentaires de vos salariés et modifier le programme en conséquence avant de l’appliquer au reste de votre personnel. La période d’essai vous donne le moyen de perfectionner le plan conçu au premier stade. Vous aurez l’occasion d’éliminer les éléments qui ne marchent pas et de réparer les omissions.

4. Support technologique

Les technologies peuvent faire toute la différence entre la réussite et l’échec de votre programme d’horaires de travail flexibles. Plusieurs technologies favoriseront votre succès : par exemple, les systèmes de partage de documents, comme Google Docs, Trello et Dropbox, qui permettent à chacun de partager ses fichiers et de consigner ses progrès. Ne négligez pas non plus les programmes de vidéoconférence, comme Skype et Google Chat, qui peuvent vous aider à organiser des réunions d’équipe et en tête-à-tête avec vos salariés.

5. Formation des cadres

Tandis que les salariés auront besoin de formation pour prospérer dans un environnement de travail flexible, leurs supérieurs auront besoin d’apprendre à les superviser à distance, surtout quand ils ne sont pas habitués à collaborer avec des travailleurs autonomes ou à domicile. Donnez des cours de formation à vos cadres pour leur enseigner à motiver les travailleurs à distance et à commenter leur travail. Si vous songez à externaliser certaines tâches, vos cadres auront alors besoin d’apprendre à gérer les relations avec les travailleurs autonomes. Par exemple, il leur faudra déterminer les tâches qui seront externalisées, fixer le montant et les méthodes de paiement et définir les types de contrats qui seront rédigés.

6. Auto-évaluation

Essayer son propre programme est le meilleur moyen de s’assurer qu’il fonctionne correctement. Expérimentez avec votre propre horaire. Évaluez votre productivité quand vous travaillez à distance ou à des heures inhabituelles. Vous ferez vous-même l’expérience des besoins de vos salariés, ce qui vous aidera à combler les lacunes de votre programme.

7. Gestion des attentes

La flexibilité est une excellente source de motivation pour les salariés. Ne vous attendez pas toutefois à ce qu’ils soient disponibles à toutes les heures de la journée, même la nuit et les fins de semaine. Ayez des attentes réalistes. Après tout, les horaires flexibles sont conçus pour aider vos travailleurs à mieux équilibrer leur vie personnelle et professionnelle. Si ce n’est pas le cas, vos efforts risquent d’avoir l’effet contraire de celui recherché. Vos travailleurs seront démoralisés, votre productivité réduite. Pour pallier vos inquiétudes, adoptez un programme de renouvellement des vérifications d’antécédents qui vous permettra de gérer les risques en milieu de travail de manière proactive et efficiente. Un bon fournisseur vous offrira la possibilité de renouveler les vérifications d’antécédents de votre personnel pour révéler les comportements criminels.

8. Flexibilité pour tous

Certes, tout le monde ne désire pas avoir un horaire de travail flexible, mais donnez quand même le choix à tous vos salariés. Une sélection arbitraire de participants ne vous occasionnera que des problèmes. Vous risquez de créer un environnement de travail malsain où les travailleurs qui n’ont pas droit au privilège sont jaloux de ceux qui l’ont, tandis que ces derniers se sentent coupables.

9. Vérification d’antécédents

Les postes à temps partiel et le travail à la tâche peuvent être source de liberté, mais aussi de danger. En vérifiant les antécédents de vos travailleurs à temps partiel, comme vous le faites pour les travailleurs à temps plein, vous minimiserez les risques que vous encourrez et protégerez votre réputation. Un bon fournisseur de services de vérification d’antécédents, comme Sterling Backcheck, saura vous proposer une solution faite sur mesure pour votre entreprise et votre secteur. Dans notre économie moderne en pleine croissance, chaque entreprise doit se munir de tout le nécessaire pour vérifier les antécédents de ses candidats.

10. Suggestions et modifications

Une fois que vous aurez créé un horaire de travail flexible, ne laissez pas vos salariés à eux-mêmes. Sollicitez régulièrement les commentaires de votre personnel et fournissez-lui les outils dont il a besoin. Votre main-d’œuvre changera ; votre programme devrait le faire aussi. Suivez de près la situation et apprêtez-vous à intervenir, au besoin. En modifiant régulièrement votre programme, vous empêcherez les problèmes susceptibles de nuire à votre productivité de passer inaperçus.

À titre de chef de file de l’industrie de la vérification d’antécédents et des services d’identité, Sterling instaure le climat de confiance et de sécurité dont ses clients ont besoin pour créer un environnement où leurs salariés pourront prospérer. Sterling vous propose tous les outils dont vous avez besoin pour créer un programme de vérification et de revérification solide. Engagez rapidement, l’esprit tranquille, dans la certitude que Sterling observe les normes les plus rigoureuses en matière de conformité et de confidentialité.

Le marché du travail mondial continue d’évoluer. Le travail à la tâche et à court terme se répand, ce qui expose les entreprises à des risques jusqu’alors inconnus. Vous aimeriez savoir ce que nos services peuvent faire pour mitiger les risques du recrutement? Le délai de traitement des vérifications d’antécédents vous inquiète ? Nous serions ravis de répondre à vos questions. Contactez-nous pour obtenir des solutions qui sauront répondre à vos besoins.

Sources:

https://www.europeanceo.com/business-and-management/top-5-tips-for-managing-a-flexible-workforce/
https://www.fastcompany.com/3035517/5-things-you-need-to-know-to-manage-a-flexible-workforce
https://www.flexjobs.com/employer-blog/5-tips-for-managing-flexible-schedule-workers/
https://www.flexjobs.com/employer-blog/tips-getting-employees-embrace-work-flexibility/
https://hbr.org/sponsored/2017/09/how-to-think-differently-about-a-flexible-workforce
https://serraview.com/5-tips-managing-flexible-working-policy/
https://www.theguardian.com/small-business-network/2014/nov/22/guide-managing-flexible-workforce
https://www.theguardian.com/media-network/media-network-blog/2013/mar/26/tips-flexible-remote-working-business
https://www.risesmart.com/blog/6-guidelines-implement-successful-flexible-workplace-culture
https://www.workhoppers.com/blog/flexible-schedule-workers/

Le présent document vous est présenté à titre indicatif seulement et ne peut aucunement être interprété comme un avis juridique. Nous déclinons toute responsabilité pour les dommages découlant de son utilisation. Nous vous recommandons de consulter votre conseiller juridique pour obtenir des conseils adaptés à vos besoins. Nous ne nous engageons pas à modifier les documents qui ont déjà été publiés.