août 11th, 2020 | Jim Hickey, directeur général de Sterling Backcheck

Le recrutement à distance au-delà de la pandémie

Le télétravail et le travail à la tâche, deux secteurs déjà en pleine expansion avant la pandémie de COVID-19, connurent une croissance fulgurante lorsque le confinement se fit obligatoire pour la plupart des travailleurs. Les employeurs autour du monde durent s’adapter rapidement à la nouvelle réalité, non sans mal. (Sterling Backcheck prit les mesures nécessaires pour poursuivre ses activités sans interruption et sans cesser de défendre les intérêts de son personnel, sa ressource la plus chère.)

Surmonter l’adversité à l’ère de la COVID-19

Certains employeurs, forcés d’embaucher dans un délai serré, peinèrent à relever les défis du recrutement à distance. Cependant, après la période d’ajustement initiale, un phénomène intéressant se produit. Beaucoup des employeurs qui avaient ressenti un certain scepticisme à l’égard du télétravail au départ furent agréablement surpris de la productivité et de la motivation que leurs employés continuèrent de démontrer dans leur nouvel environnement.

La COVID-19 nous offre un regard sur l’avenir du travail. Il est temps de repenser les pratiques d’affaires et de moderniser le recrutement, l’intégration en entreprise et la gestion des employés.

Avant la pandémie, le recrutement s’effectuait en personne. Cette approche permettait au recruteur d’avoir une conversation en profondeur avec les candidats, qui pouvaient, de leur côté, se former une impression de leurs responsabilités et de leur milieu de travail.

À la suite des ralentissements observés au printemps, les Canadiens sont désormais de retour au travail et le recrutement reprend son essor. Bien qu’encourageantes, l’aplatissement de la courbe et la reprise du marché du travail ne signifient pas qu’il est temps pour les employeurs de reprendre leurs anciennes habitudes.

La sécurité demeure une priorité. Pour maintenir la tendance vers l’amélioration, il est nécessaire d’adapter les pratiques de travail aux nouvelles réalités, notamment en ce qui concerne le recrutement à distance.

Pratiques exemplaires en matière de recrutement à distance

Vérification des antécédents

Certes, le monde a changé, mais les vérifications d’antécédents rigoureuses demeurent essentielles. Les employeurs doivent s’assurer que l’expérience professionnelle et les antécédents judiciaires de leurs nouvelles recrues et des salariés qu’ils avaient temporairement mis à pied se conforment à leurs exigences en matière d’emploi.

Technologie

Il va de soi que la technologie est l’un des piliers du recrutement à distance.

Les employeurs ont souvent recours à plusieurs systèmes pour simplifier le processus d’embauche. L’intégration de ces systèmes leur permet d’échanger leurs données, ce qui réduit les erreurs, facilite le travail des recruteurs et gagne du temps. Il est possible, par exemple, d’intégrer un système de gestion des candidatures à la plateforme d’une firme de vérification des antécédents pour offrir une expérience d’embauche et d’intégration harmonieuse aux recruteurs et à leurs candidats. Le recrutement peut ainsi se dérouler de manière uniforme du début à la fin, qu’il ait lieu en personne ou à distance.

Vérification de l’identité

La vérification de l’identité est un élément incontournable de la vérification des antécédents. Saviez-vous que les fautes dans l’entrée du nom et de la date de naissance peuvent influencer le résultat des enquêtes? Les erreurs et les mensonges délibérés peuvent avoir de regrettables conséquences. Au Canada, les fournisseurs de vérifications des antécédents légitimes doivent vérifier l’identité de la personne visée avant de commencer leurs enquêtes.

Avant la COVID-19, c’était souvent le gestionnaire d’embauche ou Postes Canada qui se chargeait de la vérification d’identité en personne. Les restrictions et les fermetures compliquèrent la situation. Alors que le recrutement à distance semble s’imposer à long terme, il est important de prendre connaissance des solutions de vérification d’identité offertes sur le marché. Un partenariat avec une firme dont les solutions en ligne se conforment aux critères de la GRC vous permettra de confirmer que vos candidats sont bien les personnes qu’ils prétendent être.

Principes s’appliquant au télétravail

Si vous pratiquez le recrutement à distance, c’est sans doute parce que vous songez également au télétravail. Le gouvernement du Canada envisage lui-même d’adopter le télétravail en permanence pour un grand nombre de ses employés. Selon son guide à l’intention des ministères sur l’assouplissement des restrictions : «Les employés dont le travail peut être effectué à distance devraient pouvoir continuer de profiter des investissements réalisés récemment dans l’infrastructure de la technologie de l’information et les compétences numériques, si le travail et l’équipement le permettent».

Vous avez sans doute eu la chance de vous familiariser quelque peu avec le travail à distance. Si vous songez à adopter ce mode de travail à long terme, posez-vous les questions suivantes:

  • Le travail dont il est question peut-il être effectué à distance? (Cela dépend bien sûr de la nature du poste.) Si la réponse est affirmative, le télétravail devrait être envisagé. Certains postes ne souffrent aucunement du passage en mode télétravail, tandis que d’autres s’adaptent moins bien à la transition en raison de restrictions liées à la technologie ou à la confidentialité.
  • La personne concernée saura-t-elle travailler à distance? Certaines personnes sont peu productives ou n’aiment pas travailler à la maison, même lorsque leurs tâches peuvent être accomplies à distance sans difficulté. Si c’est le cas, leur offrirez-vous la possibilité de travailler au bureau, peut-être selon un horaire rotatif? Il est important d’établir des attentes réalistes pour que les employés puissent se préparer (moralement et physiquement) au retour au travail dans l’environnement approprié.

Renouvellement des vérifications

On nous demande souvent pourquoi il est nécessaire de vérifier les antécédents lors de la réembauche. La réponse est simple : les choses peuvent changer. Les études et l’historique d’emploi sont peu susceptibles de changement, mais ce n’est pas nécessairement le cas pour les antécédents judiciaires. Dans notre article sur le renouvellement des vérifications du personnel, nous avons abordé quelques principes qui s’appliquent encore à la situation actuelle. Ne les perdez pas de vue tandis que vous préparez votre retour au travail.

Regard vers l’avenir

Loin d’être une simple solution temporaire, le recrutement à distance gagnera en popularité lorsque le télétravail deviendra pratique courante. Si vous souhaitez adopter cette nouvelle approche, tenez compte des facteurs suivants lorsque vous réviserez vos politiques d’entreprise:

  • Technologie: Le système d’intégration et les solutions de vérification des antécédents et de l’identité que vous employez sont-ils modernes et conformes à vos politiques?
  • Postes: Le poste est-il de nature collaborative? La personne concernée aura-t-elle besoin de supervision? Le travail présente-t-il des risques à la sécurité?
  • Culture: Si vous souhaitez engager un plus grand nombre de télétravailleurs, adoptez une culture favorable au travail à distance. Inspirez des attentes réalistes à vos nouveaux employés.
  • Aptitude: Les personnes qui sont productives au bureau ne seront pas nécessairement aussi productives lorsqu’elles devront travailler à la maison. Tenez compte de l’environnement de travail lors de vos décisions.

La transition vers le télétravail à long terme est parfois ardue. Il est important de faire preuve de patience et de flexibilité. Former de nouvelles habitudes prend parfois du temps. Tirer des leçons de son expérience est l’une des clés de l’adaptation.

Pour en savoir plus sur les solutions que Sterling Backcheck propose aux recruteurs à distance, visitez le https://www.sterlingbackcheck.ca/fr/services/le-backcheck-complet/.

Le présent document vous est présenté à titre indicatif seulement et ne peut aucunement être interprété comme un avis juridique. Nous déclinons toute responsabilité pour les dommages découlant de son utilisation. Nous vous recommandons de consulter votre conseiller juridique pour obtenir des conseils adaptés à vos besoins. Nous ne nous engageons pas à modifier les documents qui ont déjà été publiés.